Mon élevage de Discus

Mon élevage de Discus

Elevage artificiel des alevins de discus

Elevage artificiel des jeunes discus

Même si je préfère et de loin l'élevage naturel du discus, il faut bien reconnaitre que c'est parfois totalement impossible.

Comme par exemple pour ce magnifique couple de Platinum.

 

Plusieurs méthodes existent dans la littérature ou sur les sites internet, Jack Watley préconise une méthode à base de jaune d'�uf cuit et cru. J'ai essayé cette méthode avec un taux de réussite extrêmement faible (quelques alevins par ponte) d'autres auteurs écrivent qu'ils nourrissent leurs alevins directement avec des nauplies d'artémia salina. Là encore, échec total. Il semble que certaines variétés de discus ont des alevins légèrement plus gros, ce qui permet peut-être de les sevrer directement à l'artémia.

Le mucus parental contient environ 75% de protéines. Les protéines les plus fréquemment citées concernant le mucus parental sont : 

 

Isoleucine, Lysine, Phénylalanine, Leucine, Thréonine, Histidine, Arginine, Tryptophan1, Méthionine.

 

L'idée étant de fabriquer une mixture permettant d'approcher au mieux cette composition.

J'ai donc décidé d'expérimenter plusieurs ingrédients

-Le jaune d'�uf cru et cuit

-la spiruline

-le lait concentré

-l'aspartame

-De la créatine complex

-Atvitol de chez JBL

-Un liant, l'agar agar

Je fais une bouillie avec ces composants. Elle doit être épaisse et collante, c'est pour cette raison que je ne donne pas les proportions, cela dépend de la taille des jaunes d'�uf.

Les �ufs des discus sont prélevés immédiatement après la ponte en prenant soin de ne pas les sortir de l'eau, ils sont plongés avec le cône de ponte dans une eau fortement déminéralisée (70/80µs) additionnée de quelques gouttes de bleu de méthylène, un bulleur, placé sous le cône permet le brassage et l'oxygénation de l'eau.

 

 

3 jours plus tard, à la naissance des alevins et avant la résorption de la vésicule vitelline, je prélève les alevins à l'aide d'une pipette et je transfère ceux-ci dans un récipient transparent, rond, d'environ vingt centimètres de diamètre pour 4/5 cm de hauteur d'eau. Ils resteront dans cette eau jusqu'à la nage libre. Une petite aération, simplement composée d'un tuyau d'air fixé à l'aide d'une ventouse est nécessaire. L'ensemble du dispositif est au « bain-marie » afin de maintenir la température à 28°c.

J'utilise alors ma préparation à base jaune d'�uf mélangée à 30/40 % de nauplies d'artémia salina, il est nécessaire de prélever les nauplies à la seringue et de les mettre à « égoutter » sur un sopalin pendant quelques minutes afin d'éliminer l'eau.

Il faut ensuite siphonner l'eau du récipient de façon à ce qu'il n'en reste plus que 5mm, attention de ne pas jeter les bébés avec l'eau du bain. Un scotch noir est disposé autour de la boite, à l'extérieur, à environ 4 cm du fond.

J'étale la pâtée à l'intérieur au niveau du scotch. Un quart d'heure plus tard, je remonte lentement le niveau d'eau en utilisant toujours le même type d'eau à une température identique. Il ne reste plus qu'à effectuer cette opération toutes les deux heures. Certains éleveurs utilisent des antibiotiques afin de ne changer l'eau que toutes les 6h, mon élevage étant de taille modeste, ce n'est pas nécessaire.

Pour la nuit, le dernier nourrissage à lieu vers 22h. Je laisse une petite lampe allumée au dessus du récipient pendant trois jours.

Au bout de trois jours, les alevins commencent à manger des nauplies et il est possible d'espacer les opérations alimentaires.

Cette méthode fonctionne parfaitement sans aucune perte à déplorer, cependant, il fort probable que certains ingrédients de cette recette ne sont pas utiles, il faudrait sans doute continuer la mise au point de cette méthode en supprimant une à une les matières utilisées, mais comme cette façon de faire me donne satisfaction�..

03/01/2010

Pour compléter cet article, je me suis demandé s'il était également possible d'élever artificiellement des alevins issus de discus sauvages. Pour ce faire, j'ai prélevé une ponte de discus Téfé que j'ai soumis au même protocole d'élevage.

Il semble que cela donne d'excellents résultats plusieurs jours après la nage libre, pas de perte notoire à signaler.

Attendons quelques semaines avant de crier victoire.

Un mois plus tard, quelques nouvelles de cette portée de discus verts, il me reste environ 80 jeunes de 1.5 à 2 cm. Ce qui est très satisfaisant.

L'apport de nourriture toutes les deux heures pollue considérablement le récipient d'élevage, c'est pourquoi je teste une méthode très simple consistant à introduire lentement de l'eau du bac où flottent ces boites à l'aide d'un exhausteur. Cela semble améliorer la survie des larves.

Les alevins peuvent survivre pendant trois jours grâce aux réserves de la vésicule vitelline, cependant, si ils ne s'alimentent pas correctement, au bout du deuxième jour, on observe déjà les premiers morts.

Les alevins de « Platinum se distinguent très facilement des la naissance, la couleur des alevins est jaune orange, contrairement aux autres espèces dont le ventre est beaucoup plus foncé.

 un petit exhausteur prélève l'eau du bac ou se trouve mes deux bassines et l'envoi dans celle-ci, l'eau est ainsi changée en permanence le taux de mortalité est fortement diminué.
Un petit chéma vaut mieux qu'un long discours

Je vais maintenant tester la méthode de Bernd Dengen qui élève ses alevins à l'aide de Liquifry.
11/02/2011

J'ai donc testé le Liquifry sur ma dernière ponte de discus, le résultat est mitigé, 3 jours après la nage libre, beaucoup plus de perte qu'avec la méthode aux jaunes d'�ufs, non pas à cause du produit lui-même, mais plutôt lié au fait que le liquide est un peu épais, cela ressemble à de la colle blanche, il tombe au fond, alors que dans les premiers jours, les alevins ont tendances à venir s'agglomérer en surface. Une solution consisterait à mélanger le Liquifry à du jaune d'�uf. Donc à suivre

 

Conclusions :

Elever artificiellement des discus est possible, amusant, mais surtout très contraignant. A déconseiller à toute personne ne pouvant s'astreindre à donner à manger et changer l'eau toutes les deux heures et ceci pendant au moins une semaine. Il me semble qu'il y a une légère perte de croissance pendant la première semaine, la nourriture de substitution n'ayant pas la même qualité que le mucus parental qui lui est forcément au top. Cependant, les alevins acceptent beaucoup plus tôt les nourritures type « nauplies d'artémias ect.) Ce qui fait qu'a trois semaines ils ont largement rattrapé la taille des jeunes élevés naturellement.

14/12/2011

J'ai nettement changé et simplifié ma recette d'élevage artificiel des alevins, j'utilise maintenant ¾ de jaune d'�uf en poudre mélangé à ¼ de lait en poudre, j'ajoute une petite quantité de spiruline. Pour humidifier le tout et obtenir une pâte homogène,  du Nobil Fluide de chez JBJ ainsi que de l'Atvitol sont ajoutés à cette poudre.

Cela semble donner de bons résultats, mais surtout, c'est beaucoup plus facile à réaliser et cela me permet d'obtenir une consistance idéale de la pâte.

Cette pâtée se conserve 2 jours au frigo il faut couvrir celle-ci ou l'enfermer dans une boite afin d'éviter quelle ne se dessèche.

24/10/2012

Depuis quelques temps, j'ai remplacé l'aération durant les premiers jours (avant la nage libre) par un Mini Oxydator. Celui-ci diffuse de l'oxygène dans le bac contenant les alevins sans remuer l'eau, ce qui me semble bien mieux. Le seul inconvénient est que l'embase de cet Oxydator est noire. A la nage libre, les alevins se précipitent sur cette embase, attirés par la couleur noire. Je suis donc obligé de retirer l'Oxydator dés la nage libre.  Il est possible d'utiliser cette technique pour bien d'autre espèce de poissons. Cela fonctionne très bien avec des microgéophagus�.

Certains discus ne développent pas de mucus suffisamment rapidement, parfois 2 ou 3 jours après la nage libre, les alevins sont donc morts sans pouvoir s'alimenter. Dans ce cas, il est possible d'utiliser la technique de nourriture artificielle. Il suffit d'enduire un cône de ponte avec cette mixture, en faisant des traces verticales tous les 2/3cm comme sur cette photo et de mettre ce cône dans le bac de repro. Attention, cette technique pollue l'eau du bac et ne doit pas être utilisée plus de 2 jours. Si nécessaire faire un petit changement d'eau tous les jours. Après 2 jours, il n'est pas rare de constater que les alevins vont se nourrir sur les parents. Cela permet parfois de sauver une portée.


12/01/2013

Depuis un certain temps, j'utilise en complément de ce régime alimentaire de la créatine complex cela contient énormément de protéine, vitamine et minéraux et cela semble favorable à la croissance des alevins durant la première semaine.

Si vous utilisez la méthode d'élevage artificielle, pouvez-vous me communiquer vos remarques (de réussite ou d'échec) afin de tenter d'améliorer cette méthode et d'en faire profiter le plus grand nombre.

07/10/2013

Voici une photo d'alevin de discus âgé de 1 jour

Il est aussi possible de donner aux jeunes alevins des anguillules du vinaigre. Cette souche se cultive dans un liquide contenant ½ de volume de jus de pomme et ½ de vinaigre de cidre. Introduire une souche d'anguillule et nourrir avec quelques morceaux de pomme. C'est très pratique car on peu oublier de nourrir parfois pendant de longues périodes, sans perdre la souche.

 

Pour distribuer les anguillules, rien de plus simple. Il vous faut : Une petite bouteille type Orangina remplir cette bouteille de la solution  vinaigre, jus de pomme et anguillules, disposer un bout de coton en haut de la bouteille et remplir d'eau le volume au dessus du coton. Après 24h les anguillules auront traversé le coton et seront dans l'eau claire. A l'aide d'une seringue, prélever l'eau et les anguillules et distribuer cette nourriture aux alevins.

Le 24/01/2014

 

Constatant une légère perte de croissance pendant les deux premières semaines, je vais tester sur ma prochaine ponte, deux nouveaux produits. Un concentré de protéines de poissons le CPSP90 qui dose 90% de protéine et de l'albumine d'�ufs à 80% de protéine. La ponte sera divisée en deux, une partie sera alimentée de façon habituelle et l'autre avec, en plus, le concentré et l'albumine. Après deux semaines j'évaluerai la taille des alevins.

23/03/2014

On peut trouver tous les ingrédients dans le commerce de proximité, sauf le jaune d'�uf qu'il faut commander sur internet.  Cette méthode fonctionne très bien à condition que les jeunes parviennent au stade de la nage libre. C'est parfois un problème avec certaine variété albinos.

Le test avec le Cpsp90 est moyennement concluant. Peut-être un léger gain de croissance, mais, en revanche, c'est une poudre très fine qui à la fâcheuse tendance à colmater la grille de sortie. 

12/12/2014

Autre source de protéine, les protéine de boeuf en poudre. Petit test, cela ne semble pas trop mal. Dernière ponte élevé, plus de 100 jeunes. Affaire à suivre.

19/12/2014

Concernant les proportions que j’utilise ;

-10g de poudre de jaune d’œuf

-2g de lait en poudre

-0.05g de vitamine Azinc

-3g de spiruline

-1g de protéine de bœuf en poudre

 22/10/2016

Je n’ai pas encore fait l’essai, mais il me semble possible d’ajouter à la préparation, un peu de gélatine alimentaire, ce qui devrait permettre de lier le mélange et de moins polluer l’eau. Reste à savoir si les alevins vont accepter la nouvelle consistance.

 

24/01/2017

 

Je voulais tester une autre formulation pour ma pâtée d’élevage. L’occasion, n’a été donnée par un collègue (Mathias) qui a un couple qui pond régulièrement et qui m'a offert une ponte.

L’idée était de remplacer le jaune d’œuf par de la protéine de blanc d’œuf plus riche en protéine.

Le lot de 50 alevins a été séparé en deux, un recevant la pâtée avec le jaune d’œuf et l’autre de la protéine de blanc d’œuf.

Résultat : après résorption de la vésicule vitelline, c'est-à-dire 3 jours, tous les alevins alimentés avec le blanc d’œuf sont morts.

Mon prochain essai consistera à adjoindre de la créatine à la pâtée pour tenter d’obtenir une meilleure croissance lors de la première semaine.

 

01/02/2017

Pour tordre le cou à certaines affirmations qui circulent et qui prétendent que les jeunes discus élevés artificiellement sont incapables d’élever naturellement leurs jeunes. Voici un couple, mâle issu d’un croisement léopard et Santarem et femelle issue d’un croisement léopard et léopard snake skin. J’ai élevé artificiellement ces deux discus et ils s’occupent parfaitement bien de leurs rejetons.

couple 1 [800x600].jpg

15/02/2017

J’ai changé mes bassines de 1l pour des récipients en plastique blancs de 3l. L’avantage est que la couleur blanche permet une meilleure observation des alevins. La taille de ces boites permet en outre d’augmenter la dimension des grilles de sortie, ce qui évite l’encrassement des filtres de sortie et donc le débordement des cuves qui entraine la perte des alevins.

Suivant le type de plastique utilisé et la fabrication des boites, Il peut être  nécessaire de passer un coup de papier de verre à l’endroit ou l’on dépose la pâtée afin de permettre l’accrochage de celle-ci à la paroi.

bassine 15_02_17 [800x600].jpg

 

Mon record en terme de quantité d'alevins, plus de 200 jeunes de pigeon checkerbord

jeunes4 [800x600].jpg



16/11/2010
23 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 232 autres membres