Mon élevage de Discus

Mon élevage de Discus

7- les albinos (reproduction)

11/12/2010

Les platinums albinos

Platinum

J'ai tenté la reproduction de cet albinos avec au début de nombreux échec. Bon parents et bon géniteur, j'avais à chaque ponte plusieurs centaines d'alevins.

Au bout d'une dizaine de pontes infructueuses et persuadé que le problème provenait soit d'un manque de mucus des parents, soit de la couleur pâle ne permettant pas aux alevins de trouver  rapidement les sécrétions tégumentaires de leurs parents, j'ai décidé de faire pondre simultanément un autre couple qui élève parfaitement ses jeunes et de lui transférer la ponte de Platinum.

Première surprise, aucun alevin n'est capable de venir s'alimenter sur les parents adoptifs, ils vont mourir au fond du bac les uns après les autres. Plusieurs tentatives à des stades de développement différents, auront lieu sans succès.

A noter que dés la naissance, les alevins de platinum sont blancs.

J'ai, par la suite effectué l'élevage des alevins de Platinum à l'aide d'une méthode artificielle sans aucun problème.

J'avais obtenu voici un an et demi, une reproduction entre un Blue Diamond et un Platinum. Le gène albinos étant récessif, tous les jeunes était des Blue Diamond.


J'ai alors décidé de tenter la reproduction entre deux jeunes issus de ce croisement. Théoriquement, les lois de la génétique devraient me permettre d'obtenir environ un tiers de jeunes albinos à partir de ce couple.

Effectivement, dans cette ponte, on distingue nettement les albinos.


Surprise, à la nage libre, tous les non albinos sont venus manger le mucus parental sans aucun problème, les albinos sont tous, sans exception, tombés au fond du bac malgré l'intervention des parents qui les prenaient "en bouche" pour les recoller au cône de ponte.

Je vais sans doute tenter sur ces jeunes l'élevage artificiel, curieux de voir leurs développements.

 

Conclusion :

L'élevage de cette variété de discus est très délicat, ce qui explique sans doute sa rareté et son prix sur le marché aquariophile.

Il semble que pendant son premier stade de développement, les alevins de cette variété d'albinos n'ont pas la faculté de s'alimenter de façon autonome, peut-être par une vision encore mal affirmée, ou, les alevins sont-ils trop faibles pendant les premiers jours. Il ne me semble cependant pas être beaucoup plus petits que leurs frères non albinos.

16/10/2011

Une photo d'un des 5 jeunes platinum que j'ai conservé, la croissance est bonne, 10/11cm à 8 mois.




11/12/2010
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 235 autres membres